Atlas des villes

Le 31 octobre est synonyme d’Halloween! La récolte des bonbons arrive à grands pas, mais n’avons-nous pas oublié un autre événement à cette même date?

Effectivement, le 31 octobre est aussi la journée mondiale des villes. Bon, je me doute que vous êtes plusieurs à vous demander pourquoi diantre nous devrions tout simplement souligner les centres urbains. Rappelons-nous donc le message si bien prononcé l’an dernier par monsieur Ban ki-moon, Secrétaire générale de l’ONU : « Le rôle primordial que joue la planification urbaine dans le développement de zones urbaines durables, socialement intégrées et prospères […] peut permettre d’atténuer les effets des changements climatiques, de limiter les répercussions des catastrophes, de favoriser le développement de villes sûres, plus propres, et plus égalitaires et ouvertes. »

atlas_des_villesRien que ça! Alors, je vous le redemande, est-il pertinent de souligner mondialement, une fois l’an, les villes du monde? Eh bien oui! Ces lieux sont d’ailleurs des destinations de voyage fort prisées (qui résisterait à un voyage à Londres ou New York?) pour des milliers de touristes qui y affluent en masse tout au long de l’année!

Donc, il me fallait vous trouver LE livre idéal qui traite du sujet des villes. Le voici, le voilà, le seul et unique Atlas des villes! Non, mais si je réussis à dénicher un documentaire de 32 pages sur les écrevisses (si si!), je vais bien en trouver un sur les milieux urbains! Mais quelle surprise que ce documentaire! Tout d’abord merci aux éditeurs d’oser les grands formats. Surtout pour ce genre d’ouvrage. Plus petit, on n’aurait pu rendre visuellement justice aux nombreuses villes du monde entier présentées dans le livre.

Je le dis souvent : on voyage à travers les livres. Je n’ai jamais dit aussi vrai! Ce livre propose 30 plans de villes à parcourir. Vous ferez le tour du monde en passant par San Francisco (où l’on peut mettre la main à pâte au Musée de la créativité enfantine), Chicago, Séoul, Copenhague (où l’on est invité à flâner dans les salles de style rococo du Palais d’Amalienborg), Helsinki et j’en passe! Ah oui! On y retrouve également Montréal, avec les  momies du Musée Redpath et les meilleurs bagels du monde!

Pour petits ou pour grands, ce livre saura en étonner plus d’un! Et je mets au défi quiconque qui s’y plonge de ne pas avoir une envie subite de voyager!

Atlas des villes, Georgia Cherry, ill : Martin Haake, Bayard Canada

Documentaire dès le primaire pour tous les amoureux de voyages, de géographie et de découvertes!

Cet article a 0 Commentaire

Laissez une réponse