Attention, fragile!

Attention, fragile! Ce n’est pas seulement un titre dans ce cas. Vous ferez la rencontre, dans ce magnifique récit de Jean-Marie Defossez (qui n’a plus besoin de présentation!), d’enfants fragiles, mais d’un courage sans pareil pour sauver ce qui leur tient à cœur.

Attention_fragileQuentin est élève au foyer de la Fraternelle. Voyez-vous, ce petit bout de dynamite a le corps qui bouge sans cesse. Il ne peut s’empêcher de remuer ses jambes, et surtout impossible de le faire tenir patiemment sur une chaise! Du coup, et nous ne serons pas surpris, Quentin n’arrive ni à se concentrer, ni à lire, ni à écrire… ni même dessiner! Mais je vous rassure : Quentin n’est pas plus bête que vous et moi! Et il n’est pas seul. Il y a son meilleur ami Dylan, qui doit marcher avec des béquilles tant il tremble de partout. Et n’oublions pas cette adorable Chloé, muette, et de qui Quentin est amoureux.

Tous les jeudis, les enfants reçoivent la visite de Cécile, une éducatrice spécialisée extraordinaire. Elle leur apprend à décomposer les objets pour mieux dessiner les formes qui les composent, et elle les amène à l’extérieur. Ils rencontrent Marcel, le jardinier, qui connaît le nom de tous les animaux qui se cachent dans le jardin. Et, un peu plus loin, derrière la clôture, il fait découvrir aux enfants un grand jardin abandonné : « …jardin abandonné, cerné de hauts arbres. À droite, on apercevait un étang bordé de massettes, à gauche, s’élevaient les ruines d’une maison. Des oiseaux gazouillaient. On ne voyait plus les habitations. On entendait seulement de temps en temps, au loin, le klaxon des voitures. » Ce n’est pas étonnant que les petits animaux et petites bestioles du coin s’y soient réfugiés comme sur une île. En fait, il n’y avait pas de place ailleurs…

Tous les jeudis, pendant plus d’un an, Cécile et Marcel emmènent les enfants dans le jardin oublié… jusqu’au jour où deux bulldozers défoncent la clôture et avancent vers les enfants. De toute évidence, M.Harmé, le chef de chantier, se fout pas mal des animaux qui risquent de mourir : « Si vous voulez vos bestioles, vous avez jusqu’à demain matin pour les ramasser et les installer ailleurs. Après, si vous réapparaissez, j’appelle la police. Et je vous promets que vous aurez des ennuis. » Vraiment trop sympathique, cet homme!

Alors, sauvetage impossible? Ou est-ce qu’un trio d’enfants différents (le genre trop souvent mis à l’écart…) saura en mettre plein la vue et sauver les animaux, dont certains rares, qui habitent ce jardin bien gardé? Ces enfants, comme tous les enfants, ils sont beaux, attachants et brillants! Et chose certaine, pour un petit gars qui ne tient pas en place et qui n’arrive pas à se concentrer, Quentin connaît bien la loi! À lire absolument!

Attention, fragile!, Jean-Marie Defossez

Roman pour lecteurs intermédiaires

Cet article a 0 Commentaire

Laissez une réponse