COLLECTION ALBUMS CLASSIQUES

COLLECTION : Albums classiques

ÉDITEUR : Milan

Je travaille régulièrement avec des enseignants du secondaire. Depuis quelque temps, je suis ravi de voir que certains se servent toujours de l’album en salle de classe. Mais à quoi peut bien servir un album illustré dans une classe au secondaire? À une myriade de choses!

Prenons l’exemple des contes connus, comme Blanche-Neige ou encore Pinocchio. Les jeunes connaissent bien les versions édulcorées de Disney, mais ont-ils déjà été présentés aux versions originales? Dans ce sens, la collection Albums classiques a su reprendre les textes intégraux de certaines œuvres, à mon plus grand plaisir! Je vous le dis, ces textes sont crus, magiques un peu, parfois cruels… bref c’est exactement l’univers des contes comme le voyaient leurs créateurs.

Oui, mais quel est le rapport avec le secondaire? Eh bien! Faites la comparaison d’œuvres en étudiant diverses versions du même conte. Et pourquoi ne pas travailler l’illustration dans le cours d’arts?

Cette riche collection rend aussi accessible certains ouvrages classiques qui peuvent, par leur densité, heurter certains jeunes moins lecteurs que d’autres. J’ai fait le test avec les trois titres suivants : Moby Dick (Herman Melville), Don Quichotte (Cervantès) et L’île au trésor (Robert Louis Stevenson).

Certains élèves en difficulté d’apprentissage de la lecture peuvent se sentir un peu démunis à travailler ce texte, en comparaison aux grands mordus de lecture de la classe, ou ceux qui ont des parents méga littéraire et qui nagent dans une mer de bouquins à la maison. Sous forme d’album illustré, ces élèves moins avancés ont réussi à bien assimiler le contenu du récit et ont pris plaisir à découvrir ces magnifiques histoires.

Pour ce qui est du Horla, de Maupassant, je n’ai pas à vous rappeler le tragique de cette nouvelle. Dans cette classe, nous nous sommes servis de l’album pour aborder la thématique du texte, et les élèves ont mieux compris qu’avec la version poche (écriture minuscule en plus!) de la nouvelle.

Donc, vivement l’album au secondaire! Il est très utile pour :

– travailler l’illustration

– comparer différentes œuvres d’un même texte

– rendre plus accessible une œuvre littéraire classique (pour un lecteur récalcitrant, lire Moby Dick à 14 ans peut sembler tout un défi… même pour certains adultes!)

– amorcer une thématique difficile à aborder

Pour ceux et celles qui travaillent au secondaire, vous devez connaître cette collection adoptée par plusieurs écoles et commissions scolaires. Un titre de la série + un shooter d’imagination = 1001 activités possibles! C’est trop facile de demeurer sceptique (s’il en reste parmi vous après mon billet!), pourquoi ne pas en faire le test?

Albums pour tous les âges

Éditions Milan

[slideshow]

Cet article a 0 Commentaire

Laissez une réponse