Déchaînés

Il y a 40 ans « les animaux de la forêt sont devenus fous et tuaient ceux qui croisaient leur chemin. » Aujourd’hui, tout pousse à croire que ça recommence !

Voici la malédiction qui entoure Wolf Springs. Cette petite ville de l’Arkansas où l’animal fétiche est le loup.

Couv_DechainesPar la force des choses, c’est dans cet endroit reculé qu’atterrit Katelyn, 16 ans. Hier, elle habitait la Californie, côtoyait le soleil et la plage, aujourd’hui, elle se retrouve sous la tutelle de son grand-père. Dès son arrivée à Wolf Springs, la jeune fille apprend qu’une adolescente fut sauvagement assassinée. Les événements s’enchaînent et se déchaînent. D’ailleurs, Katelyn voit bien qu’un mystère plane sur ce village, les gens qu’elles rencontrent semblent vouloir lier une relation d’amitié, cependant, la jeune fille doute qu’on lui cache des choses. Chaque famille semble posséder un secret bien gardé.

Ce premier tome de la série Les chroniques de Wolf Springs est imprégné de mystère et de rebondissement. Au fil des mots, les deux auteurs nous transportent dans une aventure fantastique partagée entre les humains et les loups.

Dès les premières pages, l’univers imagé dans lequel nous nous retrouvons est captivant et sombre. L’évolution de la relation entre Katelyn et son grand-père est très intéressante. Au départ, ils ne s’entendent pas, la jeune fille lui en veut parce qu’il l’a obligé à quitter la Californie. Tranquillement, ils apprennent à se connaître et à vivre ensemble.

Malgré les nombreux romans fantastiques de ce genre, celui-ci apporte un vent de fraîcheur et les adolescents pourront facilement s’identifier à ces jeunes de ce village qui ont des questionnements actuels, sans trop de lourdeur.

Ce récit nous tient en haleine de la première à la dernière ligne. À la toute fin, un événement survient et le mystère se poursuit. Toutefois, la suite n’est pas encore publié et sans aucun doute, je me ferai un bonheur de renouer avec les aventures de Wolf Springs.

Déchaînés, Nancy Holder et Debbie Viguié, Milan, coll. Macadam

Mélanie Brault
Blogueuse d’un jour

Cet article a 0 Commentaire

Laissez une réponse