DES ÉTOILES DANS LE COEUR

TITRE : Des étoiles dans le cœur

AUTEUR : Agnès de Lestrade

ILLUSTRATIONS : Laurent Richard

Je vous présente un court roman qui m’a bouleversé… tant d’émotions en si peu de pages! Nous sommes en juin 1942, et depuis trois ans c’est la guerre. Une nouvelle famille emménage dans l’immeuble du jeune Gabriel. Il fait la connaissance de la belle Salomé, dont il tombe aussitôt amoureux. Ces derniers échangent peu au début, mais l’amitié naîtra lorsque Gabriel retrouvera le chien perdu de sa nouvelle flamme.

Au fil des jours, les deux familles comprennent que certains juifs commencent à être emmenés par train par les Allemands (prêts à sauter sur tout le monde, surtout ceux et celles qui arborent l’étoile jaune), mais on ignore la destination à ce moment : « Au lieu d’être fiers d’être juifs, maintenant nous en avions honte. À cause des regards des autres qui nous salissaient. »

N’y pensant pas à deux fois, madame Ivia, la concierge, invite les deux familles juives de l’immeuble à se cacher dans le grenier, mais attention! Nul ne doit savoir qu’ils s’y trouvent, donc le silence absolu (ou presque) est nécessaire. Ce quotidien pèse lourd très rapidement, et Gabriel s’explique mal ce comportement odieux : « J’ai pensé que les nazis étaient des chasseurs et que nous étions le gibier. » C’est désormais la survie. L’odeur des toilettes improvisées et la faim constante deviennent insupportables, et le sommeil devient le seul moment de liberté pour ces humains cachés. Les jours semblent longs et arrivés en août (et sa chaleur accablante), nos clandestins n’ont pas assez d’eau que pour en recevoir deux cuillères à café par jour et par personne (dingue, non?!).

Et, comme c’est souvent le cas dans ce bas monde, un malheur n’arrive jamais seul. Voici que Rouxy, le chien adoré de Salomé, décède. C’est une évidence que son corps inerte ne peut demeurer dans l’abri, il risquerait d’empester les lieux! Ne pouvant rester inactif devant le chagrin de Salomé, Gabriel prend une grave décision : cette nuit, les deux jeunes sortiront dans la rue pour aller enterrer le chien. Un plan qui risque d’avoir de graves conséquences… Cette action posée par les enfants fait réaliser aux adultes qu’en restant au grenier pour survivre, ils risquent tous de simplement mourir (comme ce fût le cas pour plusieurs, malheureusement).

Un passeur les aidera à rejoindre la zone libre (attendez de voir, car cet acte n’est pas gratuit…). Les deux familles vivront en somme trois ans reclus du monde, demeurant parfois dans des granges, parfois dans des greniers. Au lieu de le détruire, Gabriel comprend que la guerre lui a ouvert la voie de la vie, qu’elle a fait pousser des ailes dans son cœur.

S’agit-il dans ce cas d’un récit de guerre ou l’histoire d’un amour naissant? Pourquoi pas les deux! Plongez dans cette histoire très humaine, poignante, mais remplie d’espoir malgré l’adversité. Ce livre saura prendre une place toute spéciale dans votre cœur et le récit vous suivra quelque temps en esprit.

Roman pour lecteurs intermédiaires

Éditions Milan

Cet article a 0 Commentaire

Laissez une réponse