Extra doux

Je veux mon chapeau. Si ce titre ne vous dit rien, je pense qu’il est grand temps de découvrir le talent d’illustrateur de Jon Klassen !

« Par un après-midi glacial, dans une petite ville glaciale, toute blanchie par la neige et noircie par la suie des cheminées, Annabelle trouva une boîte remplie de fil multicolore. »Extra_doux

Annabelle, je la porte désormais dans mon cœur, vrai de vrai ! Cette boîte, cette toute petite boîte de fil, elle paraît somme toute bien banale. Mais la réalité est tout autre. En réalité, cette petite boîte s’avère très spéciale…

Le titre de ce magnifique album ne pouvait être mieux choisi : Extra doux. Et le récit l’est réellement ! Après s’être tricoté un pull, ainsi qu’un second pour son chien Mars, il lui reste encore du fil. Elle croise Nathan qui se moque d’elle : « Tu te crois au carnaval ? » C’est alors que j’ai remarqué que chaque personnage rencontré est sombre (vraiment sans couleur dans le texte, que du noir)… jusqu’au passage d’Annabelle. Elle tricote des pulls pour tous les habitants de la ville, les animaux aussi ! Mais il lui reste encore du fil. Pourquoi ne pas habiller les maisons ? Et là, chers lecteurs, la petite ville glaciale se met à changer… et ce n’est pas fini !

Je vous invite en ces mois d’hiver à plonger dans une histoire ou les chandails vous garderont bien au chaud, et ce n’est que le début de l’aventure !

Extra doux, Mac Barnett, ill : Jon Klassen, Éditions Milan

Album

Cet article a 0 Commentaire

Laissez une réponse