Hercule

Alors que je me suis bidonné devant Les 12 travaux d’Astérix, je vous jure que pour Hercule c’était vachement moins rigolo !

À travers deux ouvrages bien différents, mais intéressants, j’ai pu en apprendre beaucoup sur la vie de ce héros de la mythologie… Je ne l’aurais pas forcément qualifié ainsi à chaque moment de son existence sur Terre, mais bon, je ne veux pas m’attirer la foudre de son père Zeus.Les_carnets_d_Hercule

Bon, voici le topo : Zeus prend l’apparence du mari d’Alcmène (une mortelle) et tac tac tac, la voilà enceinte d’Hercule. Héra, femme de Zeus (une folle au final celle-là !), est furax et promet la perte de l’enfant. Mais voilà que le dieu Hermès, un bon soir, fait téter Hercule au sein d’Héra, lui donnant une chance à l’immortalité… Vous vous doutez bien qu’Héra ne peut supporter cette idée ! Donc, Hercule est mi-homme, mi- dieu, et jouit d’une force surhumaine (c’est le moins qu’on puisse dire !). Vous pourrez étudier son arbre généalogique (trop complexe à élaborer ici !) dans son journal… et oui ! Qui aurait cru qu’un gaillard comme Hercule puisse tenir un journal en secret ?

Effectivement, à 18 ans, ce jeune homme en a assez d’être méchant et décide de relater ses exploits, mésaventures et chagrins dans un journal relié.

Hercule_Claude_MerleEt les douze travaux dans tout ça ? Le tout commence quand Hercule devint fou ! Ensorcelé par Héra (sa haine est tenace et sans limite), Hercule se réveille et aperçoit ses enfants rôtissant dans le feu, et son épouse sans vie. Ils avaient tous été transpercés par ses propres flèches. Il venait d’assassiner sa famille ! Hercule se rend alors à Delphes pour consulter l’oracle qui lui dit de se mettre au service d’Eurysthée, bien malgré lui. Peu de temps après commence un périple de plusieurs années, où Hercule sera confronté à des défis incroyables et impossibles pour le commun des mortels : tuer le lion de Némée, capturer la biche de Cérynie, nettoyer les écuries d’Augias, et plus encore. Que de sang ! Que de fureur ! Et que dire de cette mortelle jalousie qui amènera Hercule au côté de son père, sur le mont Olympe.

Ouf ! Vous dire que c’était tout un travail de résumer l’ensemble de ce que j’ai lu en une page ne serait pas exagéré, loin de là ! Bien que la mythologie soit peu enseignée chez nous, je vous invite à découvrir ou à redécouvrir la vie trépidante et haute en émotions d’Hercule, fils de Zeus. J’ai eu un plaisir fou à tourner les pages (avec des croquis qui rendent bien justice au texte) de son journal, qui somme toute s’avère un ouvrage brillant et un concept original. Bien entendu, j’ai eu recours au roman de l’historien Claude Merle dans la collection Héros de légende pour approfondir mes connaissances. Ces romans sont des plus informatifs et surtout se lisent tels des romans d’aventure.

Les carnets d’Hercule, Stéphane Frattini, Milan

Journal historique pour lecteurs intermédiaires

Hercule, Claude Merle, Bayard jeunesse

Roman pour lecteurs intermédiaires

Cet article a 0 Commentaire

Laissez une réponse