J’ai pas choisi

Il suffit parfois de peu de pages pour nous émouvoir, et ce premier roman se situe dans cette catégorie. D’ailleurs, je suis souvent étonné par la plume de certains nouveaux auteurs, donc merci Fanny Abadie de remettre au goût du jour le mythe de Faust!

Jai-pas-choisiFaustine adore les mots. Elle est inégalable pour mettre sur papier ses émotions à travers des slams bien sentis. Cette jeune amoureuse des mots est cependant incapable d’avouer son amour à Johan, qui est désormais presque toujours en compagnie d’une magnifique blonde…

Par contre, tout n’est pas aussi simple qu’une peine d’amour… quoique ça aussi c’est tout sauf simple! Arrive en scène Niilam, jeune fille mystérieuse, pour ne pas dire méphistophélique (cherchez un peu!). Chose certaine, le surnaturel n’est jamais loin de la réalité!

Mais pourquoi ne pas laisser l’auteur vous en parler elle-même ? L’auteure s’est confiée à Contes de Faits, radio animée par Olivia Wu, journaliste pour le magazine web et grande mordue de lecture !

 Écouter l’entrevue de Fanny Abadie

Cet article a 1 Commentaire

  1. gambadou says:

    Tout à fait d’accord avec vous. Un très bon livre

Laissez une réponse