La couleur de la peur

TITRE : La couleur de la peur

AUTEUR : Malorie Blackman

Ça y est! Je crois que je viens de terminer le livre le plus terrifiant que j’ai lu aux éditions Milan! Je n’ai plus à vous parler de l’auteure : Malorie Blackman. Elle nous a livré Entre chiens et loups ainsi que Boys don’t cry… deux romans poignants pour adolescents.. Ils sont à l’étude dans certains établissements scolaires pour mon plus grand plaisir d’ailleurs!

Avant de vous parler de l’histoire, petit avertissement : ce livre est vraiment intense. Sa violence, parfois crue, ainsi que la terreur qui en émanent peuvent décourager le plus téméraire des lecteurs! Attachez-vous bien chers blogueurs, et bienvenue dans le train de la mort!

Kyle est un adolescent adepte de course à pied. En fait, il court pour fuir l’atmosphère qui règne chez lui… ses parents ont divorcé l’an passé et son père ne s’en remet pas. Sa mère ne donne plus signe de vie depuis qu’elle les a quittés. Plus précisément, Kyle trouve que sa vie n’a de sens que lorsqu’il court.

C’est journée de sortie scolaire. Kyle et sa bande de chums (Steve, Joe, Perry et d’autres que vous rencontrerez… fatalement, peut-être!), embarquent à bord du train. Mais attention! Sans savoir pourquoi, Kyle presse son professeur de ne pas s’installer dans le wagon de tête – un feeling, il faut croire. Et là : « Tout à coup, le train s’est immobilisé sur le côté. Un bruit… du verre qui se brise, qui vole en éclats, des rivets de métal qui sautent. Mon corps désarticulé tournait en tous sens, comme une poupée de chiffon. Ma tête a heurté quelque chose de dur ; après ça, je n’ai plus rien vu, plus rien entendu, plus rien pensé. Le ciel, le train, le wagon, tout a disparu dans une vague de douleur et d’obscurité. »

Le train n’est pas tombé des rails, il est tombé dans le vide! Kyle reprend ses esprits. Il y a des taches de sang partout. Ça, il le supporte. L’odeur du sang, par contre… De plus, il croit entendre un murmure, une douce voix à faire frémir et qui ne cesse de répéter : Kyle, attends-moi. Là, les amis, permettez-moi l’expression, je capotais solide! Je n’étais pas au bout de mes peurs…

 « Mais tout à coup, un choc comme une décharge électrique a traversé mon corps. Une pluie d’images s’est déversée dans mon cerveau. C’étaient des images fortes et dérangeantes. De Steve. Et d’explosions. De Steve avec une arme à la main. Steve en train de manger. De rire. De quelqu’un. Avec quelqu’un. De crier. De courir. Un sac sur le dos, un fusil au poing.

Et soudain, juste comme ça, les images ont arrêté. Et le train a disparu. Les rails aussi. Et tous mes amis. Il n’y avait plus que Steve dans une espèce de kiosque. Et le silence. Où étais-je? Steve s’est mis à parler. Mais pas à moi. »

Je ne me contenais plus à cette étape du récit! Cette voix, fragile et ténébreuse à la fois, ne cesse de se faire entendre à travers les wagons du train : Kyle, je viens pour toi. Kyle, où es-tu? Mais quelle est donc cette voix?

Enfin, Kyle tombe sur un autre humain qui se tient sur ses jambes. Il s’agit d’une jeune adolescente prénommée Rachel. Cette dernière annonce à Kyle qu’ils doivent sortir du train à tout prix (même en y laissant tous ses amis ), car ELLE arrive (et je ne parle pas du magazine!). Pour ce faire, les deux adolescents doivent se cacher dans la tête des camarades du jeune homme (euh, quoi?)! Le problème, c’est que Kyle semble pouvoir se projeter uniquement dans les pires cauchemars de ses amis. Mais qui est cette ELLE dont la jeune fille parle? Rachel révèle alors ce que je craignais, il s’agit de la Mort. Effectivement, la Mort est dans le wagon et désire la compagnie de Kyle! Si ce n’est pas assez pour vous faire réagir, attendez de voir la réaction de Kyle lorsque Rachel lui annonce que c’est son père qui l’a envoyée! Quoi?! Je n’en pouvais plus! Qui est cette fille?

Ce récit, très haletant, est entrecoupé des souvenirs de Kyle. Souvenirs sombres de l’époque du divorce de ses parents, comme son dernier anniversaire passé avec papa, alors que maman n’a rien envoyé, pas même une carte. L’auteur a un talent certain pour nous offrir des personnages riches et si authentiques qu’on a l’impression de les connaître réellement!

Préparez-vous à un voyage à la Edgar Allan Poe, alors que Kyle devra entrer dans l’esprit de ses amis. Sont-ils inconscients ou morts? À vous de voir! Sachez par contre qu’on ne sort pas indemne de ce récit. Surtout après avoir assisté au corps mutilé de Steve. Ni après avoir vu Joe, un couteau ensanglanté à la main, qui vient de tuer violemment son frère jumeau. Ni après avoir été témoin du pacte que sa prof a fait avec le diable pour un mariage (non, mais quel mec mérite cela?). Ni après avoir observé Roberta se faisant abattre par des Maraudeurs. Ouf! Pourtant, Kyle devra aussi se plonger dans les cauchemars terrifiants de Perry, Elena, Connor, pour ne nommer que ceux-là! Je vous le garantis, les frissons seront au rendez-vous tout au long de votre lecture! Dire que l’auteur nous livre ici ses cauchemars les plus personnels des dernières années! Troublant, très troublant!

Vous savez, les cauchemars sont parfois des souvenirs refoulés. Certains révèlent le passé, d’autres, le futur. Vont-ils vraiment se réaliser? Qui sait…

Roman pour jeunes adultes

Éditions Milan

Cet article a 1 Commentaire

  1. Chantale Lamoureux says:

    J’ai adorée ce livre, j’ai embarquée dans le train de la mort! Ce roman te fait frissonner à certains moments, te fait réagir sur certains chapitres de la vie de Kyle et ses amis. Encore Bravo pour l’Auteur, je l’ai inscrite dans mes favoris!!!!

Laissez une réponse