La malédiction

Quelle joie de retrouver sur son bureau un roman que j’ai accompagné depuis son manuscrit! Surtout, quel plaisir d’enfin tenir entre mes mains le roman de Luc Baranger. Cet auteur, qui a écrit bon nombre de romans pour les adultes, signe chez Bayard Canada un roman impossible à déposer qui se déroule… à Saint-Élie-de-Caxton (c’est Fred La_maledictionqui va être content!). Alors avant de vous précipiter chez votre libraire pour découvrir le récit d’Alex Pichot de Champfleury de Cambrure (si si!), un petit mot de l’auteur:

Publié à quinze reprises en Europe et au Canada (Gallimard, Le Seuil, Alire, Québec Amérique, etc.), grâce à Nicholas j’ai délaissé le roman noir et réaliste, souvent à caractère social et politiquement engagé, pour le roman jeunesse. La MaléDICTION vient de sortir chez Bayard Canada et j’en suis très fier. J’ignore si Nicholas mesure combien il m’a aidé à franchir le pas vers un autre genre de littérature. Au début il m’a sollicité pour rédiger une simple nouvelle devant faire partie d’un ouvrage collectif. Nicholas m’a dit qu’il ne la publierait pas… mais qu’en revanche il publierait le roman que je pourrais en tirer. J’ai accepté d’emblée. La vie, parfois, réserve de belles surprises.

 

Chers amoureux des mots, je vous garantis de rire un bon coup tout en passant par une vaste gamme d’émotions en suivant Alex dans ce qui devient une VRAIE histoire à couper le souffle!

La malédiction, Luc Baranger, Bayard Canada

Roman pour lecteurs intermédiaires

 

Cet article a 0 Commentaire

Laissez une réponse