La princesse des champs

TITRE : La princesse des champs

AUTEUR : Andrée-Anne Gratton

ILLUSTRATIONS : Ninon Pelletier

Marion, jeune fille de la ville, rend visite à son cousin Martin, qui habite à la ferme. Dès le départ, tout semble ennuyer Marion, sans compter qu’elle se plaint sans arrêt (j’en connais des gens comme ça!). Elle ronchonne des taches rouges sur ses doigts après une cueillette de fraises, pourtant délicieuses. Bref, les papillons volent trop vite pour les attraper, c’est nul de nourrir les poules, les vaches puent, et ne parlons même pas de ce qu’elle pense de la pêche! Ouf! Pas facile de plaire à cette cousine!

Après une dernière tentative de trouver une activité amusante, en l’occurrence faire les foins (sans vouloir être chochotte, ce n’est pas moi non plus qui aurais sauté de joie à cette idée, mais bon!), Martin saute les plombs et s’enfuit, laissant Marion en larmes dans la charrette.

Marion en descend et aperçoit des lapins, super mignons (vivement les magnifiques illustrations de cet album!), qui la conduisent à un chaton blessé, trop chou lui aussi! Vite! Il faut retrouver Martin et soigner cet animal en détresse! Est-ce que ce petit félin pourra renouer l’amitié entre les cousins et surtout, Marion verra-t-elle toute la beauté de la nature? Plongez dans cette histoire très ensoleillée… on y sent presque les fleurs sauvages!

Retrouver ces deux personnages dans Le prince de la ville, où Martin, en visite chez Marion, ne semble pas apprécier le bruit de klaxons ni la circulation… mais toute une aventure l’attend!

Album jeunesse

Éditions Bayard Canada

Cet article a 1 Commentaire

  1. Andrée-Anne says:

    Nicholas, si on sent presque les fleurs sauvages dans La princesse des champs, c’est grâce au talent et à l’admirable travail de Ninon Pelletier. Dans Le prince de la ville, on sent presque… les tuyaux d’échappement des voitures!

Laissez une réponse