LA SAINT-VALENTIN AU FÉMININ!

Salut tout le monde! La Saint-Valentin est à nos portes… peut-être est-ce mon statut de célibat qui me donne moins envie de voir du rose partout, ou des amoureux se tenir la main (ils m’énervent!)… choses que je ferais si j’avais toujours un copain (pour comprendre la fin de la relation, lire Texto à la mer, chez Bayard et vous comprendrez tout!). Chose certaine, mes bouquins ne me laissent jamais tomber!

C’est pourquoi, pour ce billet, je laisse de côté la gent masculine et m’adresse aux filles (remarquez bien qu’il n’y a pas de sexe aux livres)! J’ai pu fuir en quelque sorte mes états d’âme en plongeant dans quelques romans où règnent des personnages féminins extraordinaires!

Je sais que cette série n’a plus besoin de présentation, mais je viens de terminer la lecture de Passion, le troisième tome de la série des Damnés (éditions Bayard), et c’est le meilleur à ce jour! Vraiment! Je ne veux pas trop en dire par souci des fans de la série, mais sachez que Luce et Daniel feront tout leur possible pour vaincre cette malédiction qui les condamne. Souvenez-vous que Luce meurt lorsqu’elle se retrouve avec Daniel. Leur amour prend toujours fin brutalement. À travers de nombreuses péripéties angoissantes (un vrai tourne-pages ce livre!) sur un fond hyper romantique (ils se cachent où ces mecs?), le couple s’acharne à comprendre leur destin et vivre pleinement leur amour… trop top comme histoire! Fidèle à moi-même, voici un scoop: un quatrième tome est attendu! Juste ça me fait oublier l’ex-copain (il y a de quoi écrire un roman Macadam avec mon histoire, je vous jure!).

Nicholas m’a remis il y a quelque temps un livre qui vient tout juste de paraître en librairie, Juliette Forever (éditions Milan). Je ne sais pas où il va dénicher ces petits trésors littéraires (et surtout savoir choisir LE bon livre pour moi!), mais je dois vous avouer que ce roman est l’un des meilleurs que j’ai lu depuis longtemps! Je ne peux pas trop vous en dire, car ça vendrait trop rapidement le punch, mais sachez que la plus belle histoire d’amour que nous a livrée Shakespeare n’est que mensonges! Oubliez ça le suicide romantique. C’est Roméo qui a assassiné Juliette (un autre imbécile ce mec!), rien de moins! Roméo et Juliette… tout est faux: « Cette horrible pièce. Cette misérable, méprisable pièce pleine de mensonges qu’il a aidé Shakespeare à écrire il y a tant d’années. Son but était de se donner le beau rôle. Et ça n’a fonctionné que trop bien. La tragédie de Shakespeare est encore aujourd’hui pour beaucoup dans le succès des Mercenaires. » Mercenaires? Figurez-vous que depuis sept siècles, Roméo revient dans le monde des vivants pour anéantir l’amour, le vrai, c’est-à-dire les âmes sœurs, ces couples portés par le destin (et étant donné qu’on en a qu’une seule sur terre, une fois tuée, c’est foutu à jamais!).

Juliette, de son côté, prend la place d’une mortelle et agit en tant qu’Ambassadrice de la Lumière, donc préserver ceux qui doivent être protégés et faire perdurer l’amour vrai: « Mourir est facile. Ressusciter en revanche est douloureux. Je porte les mains à mon front. D’une coupure au-dessus de mon sourcil coule un liquide chaud et collant. Beaucoup de sang cette fois. C’est sale et effrayant, mais l’accident ne l’a pas tuée. Ne m‘a pas tuée. J’ai pris sa place aujourd’hui, je la lui rendrai plus tard. » Je vous promets toute une aventure haletante en lisant ce livre impossible à lâcher!

Il ne me reste plus qu’à souhaiter une heureuse Saint-Valentin à tous les amoureux! Pour les autres, pourquoi ne pas faire comme moi et vous laisser accompagner par un des ces deux bouquins qui sauront vous amener dans des mondes imaginaires, angoissants, mais tous excitants!

À bientôt! Jade Wagner

Cet article a 0 Commentaire

Laissez une réponse