La télévision de grand-papa (Primeur)

C’est bien connu: au Québec, on fête fort au jour de l’An! Mais comme j’aurais aimé fêter avec Charles et sa famille en 1954! Son grand-père se voit offrir… attendez bien… une télévision! La toute première télévision du village de Saint-Ours. On allume… bien là! C’est quoi cette grosse tête d’Indien? C’est un jeu où il faut compter ses plumes (je vous promets une montagne de fous rires à travers votre lecture!) Et la grand-mère de répondre: « Qu’il attende l’Indien! Ma dinde, elle, n’attendra pas ! »

Charles et ses parents retournent au village pour l’Épiphanie. C’est soirée de hockey: Montréal contre Toronto… ça promet! Ce n’est pas bien long que tous les villageois essaient de se faire inviter chez grand-papa Ti-Bé. Cependant, ce dernier ne semble pas apprécier la télévision autant que ses voisins. Une idée lui vient alors à l’esprit (c’est qu’il est très futé!). Il invite les gens à condition que chacun apporte un instrument de musique. Vous vous doutez bien que les soirées musicales ont rapidement remplacé les soirées télé! Même si de plus en plus de villageois possédaient désormais un téléviseur, ils ne cessèrent leurs visites chez Ti-Bé (je pense que le sucre à la crème de la grand-maman de Charles y est pour quelque chose!).

Et le meilleur… non, j’arrête ici, mais attendez de découvrir le destin de la télévision de Ti-Bé! Alors faites un saut à Saint-Ours pour un « p’tit remontant » du jour de l’An et venez rencontrer des personnages drôles et attachants!

Roman pour lecteurs débutants (en librairie début septembre 2012)

TITRE: La télévision de grand-papa

AUTEUR: Francine Labrie

ILLUSTRATIONS: Marc Mongeau

Éditions Bayard Canada

Cet article a 1 Commentaire

  1. Carlos Seguin says:

    En observant attentivement la page couverture, je constate les détails étonnants des personnages. Marc Mongeau semble avoir fait un travail remarquable. Cet illustrateur impressionne énormément depuis que j’ai eu l’occasion de feuilleter « L’Amérique en contes et légendes ».

Laissez une réponse