Le Champagne

Voilà, j’ai soif! Je viens tout juste de poser une fascinante bande dessinée très originale racontant la formidable épopée de la vigne et du vin de Champagne à travers vingt siècles d’une histoire extraordinaire! « Si Hergé en avait eu le temps, sans doute aurait-il conçu un “Tintin au pays du Champagne” »

Sans bulles, pas de Champagne! La bulle champenoise, de nos jours, fait l’objet d’études scientifiques très approfondies (ils vont jusqu’à dénombrer les bulles par bouteille et calculer leur diamètre!). Le vignoble champenois est l’œuvre de vignerons anonymes qui, depuis l’époque gallo-romaine et jusqu’à aujourd’hui, « … ont façonné le paysage des coteaux, sélectionné les meilleurs plans, cultivé avec passion et acharnement la vigne qui donne les plus beaux fruits malgré la grande rigueur d’un climat difficile. Sans eux, le Champagne n’existerait pas. »

Le récit commence quelque part sur la mer baltique, en juillet 2012, où des chercheurs d’épaves viennent de découvrir quelques bouteilles dans le fond marin… En compagnie d’un historien du Champagne et d’une charmante œnologue, je ne pouvais m’imaginer le cours d’histoire qui m’attendait! Pour l’Église, le vin indispensable à la célébration de la messe devint source de revenu et de prestige. Les vins étaient expédiés vers Paris, Rouen, puis vers l’Angleterre, la Flandre, la Hollande, mais aussi vers l’Espagne et le Portugal. À la fin du quinzième siècle, et malgré les destructions de la guerre de 100 ans, la viticulture champenoise continua de se développer. De plus en plus de vignerons parvinrent à devenir propriétaires à la révolution, à mesure que les grands domaines de la noblesse étaient démantelés.

Je ne vous ferai pas la récapitulation des derniers siècles, rassurez-vous! Par contre, je dois insister sur le fait que cette bande dessinée sort vraiment du lot, tant par ses illustrations saisissantes que par la myriade des informations remises! Retrouvez les poètes du dix-huitième siècle, Dom Pérignon, Nicole-Barbe Cliquot-Ponsardin (veuve, bien sûr!), Napoléon, Churchill et bien d’autres… autant d’acteurs de l’histoire qui retracent, à leur manière bien particulière et enrichissante, le parcours de ce délicieux nectar… je vous ai dit que j’avais soif?

 À la vôtre et bonne lecture!

 Le Champagne – Une histoire de bulles, Erik Arnoux, Daniel Lorson & Jean-Marie Cuzin, Éditions du Signe

Bande dessinée grand public

Cet article a 1 Commentaire

  1. Carlos Seguin says:

    L’idée d’une bande dessinée sur le champagne me semble géniale !

Laissez une réponse