LE MYSTÈRE FERDINAND

TITRE : LE MYSTÈRE FERDINAND

AUTEURE : MIM

Séraphine la grand-mère de Martin a décidé qu’il était temps pour tous les deux de quitter la ville triste et désolée dans laquelle ils vivent misérablement. Séraphine veut élever son petit-fils dans la montagne, qu’elle a connue dans son enfance, là, ils pourront enfin être heureux! Mais la route est longue et difficile, malgré le printemps les nuits sont fraiches et les loups rôdent.

En chemin, Martin et Séraphine rencontrent un homme à la taille de géant, malgré ses grandes mains et ses énormes bottes il a l’air plutôt sympathique, il est même prêt à les aider. Ce drôle de bonhomme dit s’appeler Ferdinand, et être ébéniste de métier.

Ferdinand conduit ses nouveaux amis dans un ravissant chalet, au beau milieu d’une clairière, et, miracle, tous les jours ils découvrent devant leur porte de quoi se nourrir. Les jours s’écoulent dans la joie et le bonheur, Ferdinand passe ses journées avec Martin et sa grand-mère, il les quitte le soir pour rejoindre son logis. L’hiver s’installe petit à petit, la neige a recouvert la clairière et Martin constate que Ferdinand a changé, il est de plus en plus soucieux et silencieux. La veille de Noël, Ferdinand fait porter un message à ses amis. Il leur annonce qu’il ne pourra se joindre à eux parce qu’il est cloué au lit. Ni une ni deux, Séraphine et Martin veulent aller soutenir leur ami. Ils se mettent en route et découvrent la gigantesque demeure dans laquelle vit Ferdinand. Quand ils entrent à l’intérieur, ils ne sont pas très rassurés, la maison est vide à faire peur, mais qui donc est vraiment Ferdinand?

Bien évidemment, je ne vais pas vous le révéler. Pour le savoir, vous devrez lire ce charmant conte du temps des fêtes.

Cet article a 0 Commentaire

Laissez une réponse