Le Saint-Laurent

Lorsque nous avons présenté le documentaire dont il est question ici à nos journées de lancement de programmation littéraire (à Québec et à Montréal), les réactions étaient unanimes : Enfin un documentaire québécois à propos du Québec! Avant même sa parution, j’ai reçu plusieurs demandes autour de cet ouvrage, tant par des professionnels du milieu du livre que des médias. Nous en sommes très fier, et je laisse la place à l’éditeur du projet, Maxime Bélanger, vous en parler davantage:

Depuis plusieurs années, nous remarquons, dans le monde de l’édition francophone canadienne, un manque flagrant de documentaires jeunesse orientés sur la découverte de notre territoire, de notre culture et de notre histoire. Nous souhaitons offrir à la nouvelle génération des livres qui la rendront fière de ce qu’elle est et amoureuse de ses racines. C’est pourquoi nous avons décidé d’axer notre ligne éditoriale principalement sur les documentaires qui parlent de notre territoire!

21177_BAYARD_StLaurent_C1C4_EP04.inddTout naturellement, le fleuve Saint-Laurent s’est imposé à nous comme un incontournable de notre paysage. Il fallait donc commencer par là! Pour ce faire, nous avons envoyé une demande de partenariat financier à plusieurs organismes et institutions œuvrant autour du fleuve. Deux organismes, Le Port de Montréal et la Communauté urbaine de Québec, ont répondu à l’appel en soumettant des montants en argent. D’autres, emballés par le projet mais sans le sou, ont répondu avec des promesses de promotion agressive sur tous leurs réseaux. Aussi, de nombreux photographes nous ont gracieusement permis d’utiliser leurs photos. Tous ces petits gestes ont fait en sorte que ce livre essentiel puisse voir le jour.

Bon, maintenant qu’on sait le pourquoi du comment : il dit quoi ce livre?

Le « fleuve qui marche », comme le surnommait les Algonquins, a joué un rôle primordial dans les débuts de l’histoire du Canada. De Kingston jusqu’à l’océan Atlantique, le Saint-Laurent suit un parcours bien particulier, ponctué de mille obstacles. Aujourd’hui, c’est l’une des plus grandes voies navigables au monde ouverte à la navigation commerciale et de plaisance. En permettant l’accès aux Grands Lacs, il est le lien entre l’Atlantique et l’intérieur du continent nord-américain. Chaque année, environ 5 000 navires circulent sur ses 3 800 kilomètres séparant le bassin des Grands Lacs de l’Atlantique.

Cette visite le long des différentes sections du fleuve décrit son importance dans la construction du Québec. Au fil d’anecdotes historiques et de descriptions aussi pertinentes que passionnantes, le lecteur découvre les magnifiques paysages traversés par le fleuve, ses îles, ses affluents et son estuaire. Mais ce documentaire, c’est aussi un vrai petit guide sur le commerce, la navigation et l’écosystème du fleuve. Enfin, l’auteur explique la place centrale du Saint-Laurent dans l’expression de la culture québécoise. Avec des photographies à couper le souffle, ce documentaire propose un voyage géographique, culturel, historique et économique sur l’un des plus grands fleuves d’Amérique.

Et l’auteur, c’est qui?
Jacques Pasquet, né à Chamonix (France), est un écrivain-conteur français, établi au Québec depuis 1973. Animateur et conférencier, il organise, depuis presque 30 ans, de nombreux ateliers d’écriture et de lecture au Québec, au Canada et en Europe francophone. Il participe aussi, à titre de conteur, à de nombreux événements et festivals, dont le Festival interculturel du conte de Montréal, le festival du conte et des imaginaires Paroles d’Hiver, à Dinan, en France, et le Festival Les Haut-Parleurs, au Musée de la civilisation, à Québec. Il a récemment publié Étienne Brûlé, coureur des bois aux Éditions de l’Isatis.

Le Saint-Laurent, Jacques Pasquet, Bayard Canada

Documentaire

Cet article a 0 Commentaire

Laissez une réponse