Les garçons de décembre

Quatre orphelins, tous nés en décembre, partiront en vacances dans un petit village de bord de mer pendant neuf semaines grâce à une généreuse bienfaitrice un peu sénile. Ils verront alors la mer pour la première fois. Après cinq semaines de pur bonheur et d’insouciance où ils se sont attachés aux divers habitants du village et ont profité de leur liberté, quelques mots glanés au hasard d’une conservation entre adultes par l’un deux les feront entrer en compétition les uns avec les autres pour devenir l’heureux élu qui sera adopté par le couple chouchou du village. Malheureusement, ils tireront aussi une leçon de vie de leur passage dans ce village côtier australien, soit qu’il vaut mieux profiter des bons moments pendant qu’ils passent plutôt que de tirer des plans sur un avenir hypothétique et que toute vérité n’est finalement peut-être pas bonne à dire.

Dans ce livre peuplé de personnages tous plus originaux les uns que les autres, l’auteur nous plonge dans la période post-Grande dépression. Il nous livre une histoire d’amitié et d’amour, mais aussi de compétition. Les jeunes lecteurs découvriront le quotidien difficile des orphelins et apprendront que la fin ne justifie pas toujours les moyens. Ils apprendront aussi que les apparences sont parfois trompeuses et qu’il vaut donc mieux se garder de juger les gens. Loin des préoccupations des enfants d’aujourd’hui, ce roman fera entrer les jeunes lecteurs dans un monde pas si lointain où le bonheur était constitué de choses simples.

Martine Picard
Blogueuse d’un jour

Les garçons de décembre, Michael Noonan, Bayard Jeunesse, coll. Millézime

Cet article a 0 Commentaire

Laissez une réponse