L'OGRESSE EN PLEURS

TITRE: “L’OGRESSE EN PLEURS”

AUTEUR: VALÉRIE DAYRE

ILLUSTRATEUR: WOLF ERLBRUCH

Génial! Voici un album qui vous séduira, tant par le choix des expressions que par les illustrations étranges, uniques, qui font réfléchir…

“Il était une fois une femme si méchante qu’elle rêvait de manger un enfant. Elle avait commis bien des vilenies dans sa vie, des choses que je ne peux même pas écrire ici tant elles sont terribles.”

Ça commence fort, non?! En effet, cette grosse mégère part à la recherche du parfait bambin à croquer. Mais c’est qu’elle est difficile l’ogresse: “Ces loupiots sont trop petiots, n’ont que la peau sur les os. Ce bambin n’est pas vilain, mais il n’a qu’une main.”. Or, dans le pays, on commença à voir clair dans le jeu de la méchante qui scrute tous les enfants sur son passage. Du coup, les adultes cachent leurs enfants: “Les imbéciles! C’est qu’ils veulent me pousser à la méchanceté. S’ils le prennent comme cela, ce n’est pas un que je leur croquerai, mais mille et un!”. En vain! Elle ne trouve pas un seul gamin à déguster… vraiment? Non! Elle voit le plus rose, le plus parfait des enfants: “Le gamin était tout simplement… à croquer.” Et elle le croqua (attendez de voir l’illustration de ce passage)! Ce n’est qu’en digérant son repas qu’elle comprend: “… la mangeuse se souvint tout à coup que ce festin était… le sien! Son bambin.”. Elle ère désormais dans les rues en suppliant aux gens de lui donner un enfant à aimer: “Donnez-moi un petit à aimer. On m’a pris le mien. On me l’a mangé. Un petit, un tout petit. À aimer! À aimer sans le manger.”. Serez-vous pris d’affection à la fin ou penserez-vous que c’est bien fait pour elle? À vous de voir.

Cet album est tout aussi remarquable par les illustrations de Wolf Erlbruch. Les images sont étranges, les couleurs aussi… ça rappelle l’univers du film James et la pêche géante. Observez bien la présence de la lune sur chacune des pages. L’astre a bien un visage, mais ce dernier est changeant d’une page à l’autre! Un travail de maître!

Album pour tous

Éditions Milan

Cet article a 0 Commentaire

Laissez une réponse