LOSERS' CLUB

TITRE: Losers’ Club (discontinué)

AUTEUR: John Lekich

Très chers blogueurs, je ne sais comment il s’y est pris, mais l’auteur de ce livre s’est sûrement basé sur une certaine période de ma vie pour écrire ce roman où règnent amitiés, peines et courage!

Alex et ses deux meilleurs amis, Manny et Winston, subissent la tyrannie de Jerry Whitman junior. Voyez-vous, ce dernier s’est donné comme mission d’en faire baver le plus possible aux losers du lycée Marshall McLuhan. Et c’est qu’il réussit l’imbécile! Sans remords, il empoche l’argent des élèves moins in et cool que lui, il envoie ses hommes de main leur taper dessus lorsqu’ils ne peuvent pas payer… bref, c’est un lâche que vous adorerez détester! Après plus d’un an de cette routine, les trois amis âgés de seize ans décident de fonder le Club des Losers, pour trouver ensemble le courage de changer leur situation des plus déprimantes.

En effet, chacun vit son propre lot de souffrance en secret. Le père d’Alex, fraudeur, est en cavale. La mère de Manny est une alcoolique dont il faut prendre soin jour et nuit pour éviter qu’elle ne se blesse. Bien entendu son père n’est plus dans le décor. Winston, quant à lui, vit dans un palace… mais ses parents sont à l’extérieur du pays onze mois par année. Ceux que l’on qualifie de losers sont généralement des gens brillants et très imaginatifs! Donc, Alex va habiter chez Winston! Celui-ci est heureux d’enfin avoir quelqu’un sachant faire la cuisine ainsi que la lessive. Bien sûr ce n’est qu’une question de jours avant que Manny fasse régulièrement partie de leurs soirées ensemble.

Bien que les soirées deviennent plus paisibles, les attaques causées par Jerry et ses brutes continuent quotidiennement. Jusqu’au jour où Alex lance un défi à l’infect Jerry. Il s’agit d’une compétition de décorations de Noël. Qui ornera sa maison des plus belles lumières et guirlandes? Vous vous doutez bien de ce qui peut être en jeu… la paix pour les uns s’ils gagnent (les losers!), le règne total de terreur si Jerry l’emporte (je vous laisse lire les clauses du contrat plus en détails!). Petit problème : le père de Jerry est le courtier immobilier le plus aimé de la ville et il adore Noël, sans compter qu’il est riche. Ça regarde mal! Et oui, Jerry senior semble tout vouloir contrôler… prendrait-il son propre fils pour un loser? Peu importe la peur, les losers du lycée sont décidés à mettre fin au racket. Ils bouillonnent soudainement d’une énorme rage de vaincre!

À tous ceux qui ont subi des railleries de toutes sortes et pour toutes raisons au secondaire, lisez ce livre! C’est libérateur et on partage vraiment les émotions des personnages! On vit leurs fous rires, leurs chagrins, enfin toute leur vulnérabilité. Il s’agit d’une belle leçon d’amitié!

Roman pour adolescents

Éditions Bayard jeunesse

Cet article a 3 Commentaires

  1. Le livre est en Anglais seulement ou c’est juste la cover” anglephone parce que ça l’aire vrmt bon mais jle lirai pas si il est juste en anglais 🙁

    • bavardnicholas says:

      Salut! Le livre est bel et bien en français. Tu vas rire aux éclats avec ce livre. Étant moi-même un peu “geek”, je me suis totalement retrouvé dans le récit. En suivant les personnages, on rit, on est parfois en colère… bref on replonge dans une période de notre secondaire! Tu me donneras des nouvelles de ta lecture! À très bientôt!

      • Salut ça ne me dérangerais pas de le lire sauf que j’ai déja une bonne 20aine de livre que je dois lire pendant l’été donc d’après moi ça risque d’être long!

Laissez une réponse