Ma sorcière bien aimée ?

Connaissez-vous la série l’Épouvanteur  de  Joseph Delaney ? C’est une série de romans fantastiques pour ados, qui se passe au Moyen-Âge dans une Grande-Bretagne sombre, pleine de Gobelins, de sorcières et  autres créatures des ténèbres. Dans chaque comté se trouve un Épouvanteur pour chasser ces êtres venus de l’obscur.

Mon commentaire porte sur le tome 9 : Grimalkin et L’Épouvanteur. C’est fascinant comment cet auteur réussi à nous garder complètement accroché même au neuvième livre, et  dans celui-ci, c’est une véritable relation amour/haine que nous vivons! La tueuse du clan Malkin, une des plus terribles sorcières de la littérature jeunesse, nous raconte son retour d’Irlande avec rien de moins que la tête du diable en personne, dans un sac, qu’elle a réussi à sectionner de son corps avec l’aide de Tom. Elle doit « protéger » cette tête de tous les malveillants qui voudraient la récupérer afin que Le Malin puisse revenir semer la terreur sur terre. Pendant ce temps, Tom Ward se creuse les méninges pour trouver comment le supprimer une bonne fois pour toutes.

La Grimalkin. Je me suis carrément surpris à la trouver sympathique! Cet être abject!  Comment  faites- vous M. Delaney  pour  nous ensorceler de la sorte?

Cette très bonne série de romans ne se fatigue pas,  tome après tome j’ai toujours l’impression d’avoir lu le meilleur en me disant que la barre est haute pour le prochain… Eh bien, l’auteur  réussi toujours à me surprendre.

Fait à noter, nous aurons droit vers l’automne 2013 à une adaptation au cinéma de cette œuvre merveilleusement maléfique avec en vedette Julianne Moore (la mère Malkin) et Jeff Bridges (John Gregory, l’épouvanteur).

Guy Lalonde

Roman pour adolescents, Bayard Jeunesse, 316 pages

Cet article a 0 Commentaire

Laissez une réponse