PETIT-GLAÇON, L'ENFANT ESQUIMAU

TITRE: Petit-Glaçon, l’enfant esquimau

AUTEUR: Geneviève Huriet

ILLUSTRATIONS: Pawel Pawlak

Loin, très loin d’ici, était une banquise. Sur la banquise était un igloo. Et dans l’igloo vivaient Petit-Glaçon et ses parents. Le père de ce dernier ne comprend pas que son fils ne veule pas chasser. Il le force pourtant à prendre son harpon tous les matins et partir à la chasse au phoque. Mais Petit-Glaçon, une fois sur la banquise, s’assoit et se met à chanter. Voilà que le chef du village suggère au père du jeune esquimau de vivre seul quelques temps, question d’être obligé de chasser pour se nourrir! Petit-Glaçon bâtit alors un mur de neige pour se protéger du vent, en fredonnant un air triste. Soudain, il se rend compte que plusieurs phoques l’écoutent! Les animaux lui disent de se reposer, car demain ils lui apprendront à chasser. Les hommes retournent voir Petit-Glaçon, seulement il n’y a même pas une moustache de phoque en vue… que des poissons que notre jeune héros prépare au-dessus d’un feu. Et il fabrique une panoplie d’outils avec les arêtes. Après un retour de chasse aux rennes, les hommes se disputent pour savoir qui aura le plus grande part de viande. Petit-Glaçon revient au village avec un traîneau rempli de poissons pour tous! Il annonce au villageois qu’il restera dans son nouvel igloo, mais viendra les voir souvent (avec outils façonnés et poissons chaque fois!)… et il repart en chantant un air gai!

Ce court roman évoque la réalité des peuples du nord, l’importance de la chasse comme moyen de subsister, mais aussi la beauté de l’âme d’un jeune esquimau au coeur tendre et à la voix mélodieuse, que même les phoques ne peuvent résister! En somme, une petite lecture délicieuse et très humaine!

Roman pour lecteurs débutants

Éditions Milan

Cet article a 0 Commentaire

Laissez une réponse