Pierre d’Angle

Chers amis blogueurs,

Chez Bayard Canada, nous sommes tous des amoureux des mots. Depuis la sortie du premier tome de la série Pierre d’Angle, plusieurs ne peuvent lâcher ces livres! Et avec raison! Je laisse la parole (enfin, la plume!) à Gilda Routy, directrice de la division du livre vous parler de cette brillante série de romans d’aventure:

Le_voyage Pascale Quiviger, a obtenu en 2004 le Prix du gouverneur général pour son livre Le cercle parfait, publié à L’instant même. Aussi, lorsque nous avons reçu son manuscrit à la jeunesse, Le voyage, premier tome nous écrivait-elle,  d’une grande épopée, nous avons été je dois le dire terriblement flattés.

Dès que je me suis plongée dans la lecture de son texte je suis devenue accro. Comme Pascale vit en Angleterre nous correspondions par courriel et au fil des semaines, je lui demandais de m’envoyer une nouvelle aventure d’Emma et du prince Thibault. J’ai terminé le tome 8 et j’attends avec impatience la conclusion de cette magnifique saga, dans laquelle se mêlent, honneur, amour, trahison et quête de soi. Et en plus, quelle plume  et surtout quel talent pour faire vivre sous nos yeux les aventures de ses héros auxquels nous nous attachons d’un tome à l’autre! Nous devenons au fils des pages le témoin de leurs doutes, de leurs choix parfois douloureux, de leurs peines et de leurs joies mais aussi de leurs transformations qui parfois comme lecteur nous dérange. Pierre d’angle est une série que jeunes et plus vieux, quand je dis vieux je pense à de très grandes personnes comme moi, liront avec bonheur et qui nous  transporte dans l’imaginaire d’une très grande écrivaine.  Quelques mots pour vous appâter vous aussi.

Après une longue expédition dans l’hémisphère Sud à bord de l’Isabelle, le prince héritier de Pierre d’Angle fait routeLa_couronne vers son royaume quand une passagère clandestine se glisse à bord. Ema, farouche et débrouillarde, convainc le prince Thibault de la garder à bord comme matelot. Lors de la dernière escale de l’Isabelle, le roi Fénélon de Virage apprend au prince que son père vient de mourir dans des circonstances suspectes. Le trône restera vacant pendant douze jours, à la suite desquels le demi-frère de Thibault, Jacquard, un homme cruel, s’emparera de la couronne. Le navire se lance dans une course effrénée avec, à bord, un nouveau passager : Lysandre, un orphelin de Virage qui perçoit entre Ema et Thibault un rare lien d’éternité. Ema et Thibault sont devenus amoureux l’un de l’autre malgré tout ce qui peut les séparer et ils décident de se marier. L’Isabelle échappe de justesse au naufrage et n’est plus qu’une épave quand elle accoste à Pierre d’Angle avec quelques heures de retard : Jacquard est déjà couronné. Thibault découvre que le Conseil de son père a été largement corrompu. Par la ruse et par la force, il récupère la couronne et assainit le royaume. Jacquard jure de se venger. De son côté, Ema découvre que l’île dont elle est devenue reine cache un drame ancien : la fille du tout premier roi a autrefois été enlevée par les loups ; sa mère, folle de douleur, l’a rejointe dans la forêt nommée « la Catastrophe ». Depuis ce jour, une fois par règne, la forêt réclame que lui soit donnée la première fille née en mai.

Je ne vous en raconte pas plus, allez y osez! Plongez, vous aussi dans les mystères de Pierre d’Angle.

Cet article a 1 Commentaire

  1. Julie Boudreault says:

    J’ai hâte de les lire.

Laissez une réponse