Plus encore que la vie

Après les vampires, les loups-garous, les zombies, voici les revenants qui deviennent à leur tour les grands héros ! Deux mondes parallèles, celui de Kate, jeune femme qui se remet tranquillement de la mort tragique de ses parents et celui de Vincent qui se meurt… sans arrêt. Quand deux âmes s’aiment, la vie et la mort deviennent soudainement floues et les barrières s’écroulent.

plus_encore_vieSur fond de toile de Paris, Kate et sa sœur aînée Georgia habitent dorénavant chez leurs grands-parents. Fuir leur ancien milieu était le meilleur moyen de recommencer à zéro et de peut-être reprendre goût à la vie. Jamais Kate n’aurait pu imaginer qu’un revenant viendrait hanter sa réalité.

Cette histoire, on l’a déjà revisitée des milliers de fois. L’amour impossible n’est-il pas celui qui nous obsède tous ?

Ressemblant étrangement à la grande saga Twilight, Plus encore que la vie, nous replonge dans la vie d’une famille reconstituée éclectique, celle de Vincent. Des surhumains qui serpentent jour après jour les rues de Paris à la recherche du mal et qui ont comme seule mission, ou presque, de redonner une seconde chance à ceux qui ne broient que du noir.

On pense souvent que la vie est parsemée d’anges gardiens, qu’ils guettent nos ombres et redonne un chemin à nos pas. Que feriez-vous si le vôtre se présentait sous la forme de l’amour ?

Aux yeux de Kate, Vincent a tous de l’homme parfait. Saura-t-elle l’aimer malgré les démons qui l’habitent?  Et qu’est-ce qu’un homme comme Vincent peut bien lui trouver à elle ?

Parfois c’est dans les moments les plus noirs qu’on marche instinctivement vers la lumière. Un amour plus fort que le temps, que la vie, que la mort. Ce premier tome de la série nous tient en haleine dès les premiers chapitres. On ne peut qu’espérer que la suite nous fera tout autant revivre.

Plus encore que la vie, Amy Plum, coll. Macadam, Milan

Nadia Lacroix
Blogueuse d’un jour

Cet article a 0 Commentaire

Laissez une réponse