Primeur! Dans la peau des autres

Parmi tous les noms qui forment la brigade des auteurs et illustrateurs de la grande famille Bayard Canada, Paul Roux est sans contredit un de nos vétérans! Il a écrit et illustré plusieurs albums et romans. Son trait de crayon unique, on le reconnaît toujours!

Par contre, grande première pour l’auteur, il nous propose pour la première fois un roman pensé et écrit pour un lectorat adolescent. Un roman écrit à la première personne du singulier dans lequel se cache un récit d’une immense sensibilité. Chose étonnante : après avoir écrit et/ou illustré plus de 170 livres, c’est la première fois qu’un autre illustrateur assure le visuel de la page couverture de son roman! Bravo à Mathieu Benoît!

Jonathan Morin doit se résigner : des problèmes financiers de sa famille l’obligent à trouver ses prochains vêtements à travers les rayons d’une friperie pour familles en difficulté (disons que l’idée ne lui plaisait pas particulièrement!). Il met la main sur un blouson, le revêt… et soudainement, il est Alexis, dix-huit ans, filant à fière allure sur son scooter neuf. Jusqu’à ce qu’il happe un camion de plein fouet!

Mais que se passe-t-il? Jonathan venait de vire et ressentir les émotions d’Alexis, l’instant de porter son anciendans_la_peau_des_autres blouson. Et quand je vous dis qu’il a ressenti les émotions, j’inclus le BANG de l’accident et ce qui s’en suivit.

Pendant plusieurs jours, Jonathan ne réussit pas à comprendre ce qu’il a vécu. Mais, il fallait s’y attendre, l’envie d’essayer à nouveau est trop forte (la curiosité l’emporte souvent sur la peur, non?). Au moins, il a la brillante idée d’éviter de porter les vêtements de ses proches (imaginez si la robe de chambre de son père lui expliquait comment il a été conçu!). Donc, retour à la friperie!

Oui, Jonathan a bel et bien un don. Mais chaque don est comme une médaille, et il y a deux côtés… Jonathan s’aventure sur des chemins inconnus, et parfois le danger est plus près qu’on peut le croire.

Chers lecteurs, à partir de ce moment dans le roman, vous ferez de nombreuses rencontres qui vous marquer, vous rencontrerez des gens dont vous n’êtes pas prêts d’oublier aussi.

Un jeune joueur de soccer dont le maillot arbore le chiffre 10 (ça vous rappelle quelqu’un?), un musicien de rue crevant de faim, une jeune ballerine. Mais il y a aussi Jade, 14 ans, témoin d’un acte de terroriste meurtrier à Montréal, ainsi qu’un vieillard espagnol qui n’a plus toute sa tête. Cette dernière rencontre lancera Jonathan sur les pistes d’une enquête de taille, mais pour connaître la clé de l’énigme, il faut lire!

Dans ce roman, les émotions règnent, mais surtout la solidarité, les différences, l’empathie… la vie, quoi! Un incontournable de la rentrée littéraire qui n’a pas fini de faire parler de lui! À paraître tout bientôt … et à lire aussitôt!

Dans la peau des autres, Paul Roux, Bayard Canada

Roman pour adolescents

Cet article a 0 Commentaire

Laissez une réponse