Romans autour de la Deuxième Guerre mondiale

Très chers blogueurs,

Depuis plusieurs années, mes conférences et ateliers littéraires ont beaucoup de succès et me font voyager à travers le pays pour rencontrer des passionnés de littérature jeunesse : enseignants, futurs enseignants dans les universités, bibliothécaires, techniciens en documentation, conseillers pédagogiques et bien plus encore.

Ce sont toujours des moments riches, des échanges complètement livresques, et parfois sur des thèmes difficiles. Par exemple, la Deuxième Guerre mondiale. C’est un sujet pas évident à aborder, mais en littérature jeunesse, certains auteurs s’en sont inspirés pour nous livrer de véritables bijoux de lecture.

Simon_enfant_20e_convoiÀ travers son roman Simon, l’enfant du 20è convoi, Françoise Pirart relate le véritable récit de Simon Gronowski. Un récit qui débute à Bruxelles, en 1943. Un récit qui se poursuit par l’arrestation (une parmi des milliers!) d’une famille. Suivi bien entendu d’un exil, terrible voyage vers… et bien qui pouvait le savoir à ce moment? Alors que ce récit vous gardera en haleine jusqu’à la fin, sachez que pour Simon, rien n’est perdu. Même que l’espoir brille toujours, au loin, en quelque part. Ce roman m’a complètement bouleversé, d’autant plus que je sais que ce jeune homme a réellement existé. Une histoire qui décrit la réalité vécue par des millions de gens!

La réputation de Jean-Marie Defossez n’est plus à faire, et avec raison! Souvenez-vous simplement du roman… queEnvol_pour_le_paradis dis-je… du réel tourbillon émotif que l’on retrouve dans Pour tout l’or du monde. Il n’a pas manqué de nous offrir un autre intense bouquet de sentiments à travers Envol pour le paradis. Ce roman, parmi quelques autres, me suit depuis quelques années. J’y reviens souvent. On y décrit avec brio les Jeunesses Hitlériennes. On sait ce que c’était, mais imaginé avoir été si bien protégé par ses parents en 1942 que vous ne savez pas de quoi il en retourne. C’est le cas du jeune Arthur, qui sera projeté dans un monde, souvent terrible, qu’il ignorait jusqu’alors. On y relate des faits réels, comme la mort de centaines de jeunes pilotes par les Allemands… exactement comme ces jeunes (car ils l’étaient!), comme Arthur aussi qui nourrit un rêve, cette lecture ne vous laissera pas indifférent.

Finalement, je laisse de côté ma nostalgie de titres du fond (quoiqu’il ne faille jamais cesser de parler de bons romans, qu’importe leur âge!) quelques instants pour vous parler d’un roman qui m’a gardé éveillé la nuit dernière (si si!). Surtout merci à Christophe Lambert pour ce roman, Lever LeverDeRideauSurTerezin_ok.inddde rideau sur Terezin. Nous sommes en 1943, au mois de novembre. Victor Steiner, célèbre dramaturge juif, vit clandestinement dans les rues de Paris, nourri par une âme charitable (pour quelques pièces par jour quand même!). Son meilleur ami, c’est sa machine à écrire. Son bien le plus précieux, rien de moins que son dernier manuscrit, sa prochaine pièce de théâtre. Mais, comme plusieurs, il est arrêté, puis déporté. Mais compte tenu de son statut, il sera envoyé à Terezin, petite ville en Tchécoslovaquie. Mais son statut fait aussi en sorte qu’on lui réserve un traitement spécial… je n’en dis pas plus! Sachez cependant que la pièce en cinq actes de Victor Steiner se retrouve à la fin du roman. Brillant!

Alors voilà, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter bonne lecture. N’oubliez jamais que malgré la dureté de certaines thématiques, certains auteurs ont un réel talent pour y dénicher quelque chose d’étonnant, même beau parfois.

Simon, l’enfant du 20è convoi, Françoise Pirart, Milan, 9782745949073
Envol pour le paradis, Jean-Marie Defossez, Bayard jeunesse, 9782747050883
Lever de rideau sur Terezin, Christophe Lambert, Bayard jeunesse, 9782747056830

Romans pour adolescents

Cet article a 0 Commentaire

Laissez une réponse