SIGNÉ = LE GANG DES ANIMAUX LIBRES

TITRE: Signé = Le Gang des animaux libres ! (Les évadés du Zoo Tome 1)

AUTEURS: André Marx & Boris Pfeiffer

M. Leveau, directeur de zoo, est un homme cruel, laid… bref un gros dégueulasse comme ils disent (et je pèse mes mots chers blogueurs, car c’est vraiment un crétin de première! Vous verrez…). Cet homme mesquin tue plusieurs animaux du zoo pour faire des vêtements à ses trois chères petites filles… sorte de petites princesses égoïstes. Hamlet le loup est le prochain sur la liste : son pelage fera un merveilleux manteau à la cadette du directeur du zoo. Seulement, il est hors de question que Barnabé le gorille laisse son meilleur ami se faire tuer! Hamlet réussira à s’enfuir et tente de rejoindre le GAL: Gang des Animaux Libres. Il s’agit d’un regroupement d’animaux sauvages qui vivent cachés dans la ville, dans un endroit secret, « le Paradis ». Hamlet trouve leur repère, mais se rend compte que ces animaux sont hostiles et n’ont rien à se mettre sous la dent. Peu importe ! La première chose à faire est de retourner au zoo libéré Barnabé. Hamlet fait une tentative pour le secourir, mais M. Leveau est à ses trousses. Il finit même par trouver leur repère secret! Heureusement que Esmeralda, une femelle anaconda qui s’est fait kidnappée plus jeune par M. Leveau, prend soin de garder l’infâme directeur en otage. Mais les animaux parviendront-ils à libérer leur ami malgré tout ? Et que faire de M. Leveau maintenant qu’il a découvert la cachette du GAL?

Je vous conseille ce roman où les animaux ont la parole. En effet, ces derniers savent discerner le bien du mal, et même s’ils semblent froids à l’égard de Hamlet au début, le jeune loup saura devenir un véritable chef de meute ! Un roman intelligent et riche en péripéties ! N’hésitez pas à retrouver les héros dans leurs différentes aventures:

Le GAL mène l’enquête

Le GAL et la rivière souterraine

                                                                      Le GAL sème la pagaille

Roman pour lecteurs intermédiaires

Édition Bayard jeunesse

Cet article a 0 Commentaire

Laissez une réponse