Articles Tagués avec "rejet"

Boris Brindamour et la robe orange

Très chers blogueurs, il y a deux ans (déjà!), j’ai découvert un album extraordinaire à la Foire internationale du livre jeunesse de Bologne, en compagnie de Gilda, notre directrice de la division du livre. Aussitôt, nous nous sommes exclamés devant cette œuvre illustrée par Isabelle Malenfant… quand même!

Le papa de Simon

Quoi de mieux qu’un album magnifiquement illustré pour faire découvrir à de jeunes lecteurs une nouvelle charmante et poignante à la fois, écrite par Maupassant? Simon a sept ans. C’est un garçon timide, un peu pâle, et qui ne se mêle jamais aux autres.

Gris bleu

Dans l’univers magique des albums voués à la jeunesse, l’illustration tient une place prépondérante. Les images soutiennent le récit, lui donnent le ton, et surtout elles parlent souvent d’elles-mêmes. Parfois même, elles véhiculent un message encore plus puissant que ce que des mots pourraient exprimer. C’est exactement le cas pour Gris bleu.

GSP : l’ADN d’un champion

Je ne suis pas le premier fan des arts martiaux mixtes (ceux qui me connaissent doivent se bidonner en me lisant et surtout en m’imaginant en maillot dans un ring!), mais je dois vous avouer que je prête un nouveau respect pour ces athlètes après avoir visionné le documentaire GSP : l’ADN d’un champion.

Entre chiens et loups

Imaginez un monde, pas si différent du nôtre, où les personnages ont seulement changé de place. Les Noirs (les Primas) représentent la race supérieure, tandis que les Blancs (les Nihils) sont les êtres inférieurs. Tel est le monde dans lequel Perséphone (Sephy) Hadley et Callum McGrégor vivent. Elle est noire et lui est blanc. Tout les sépare et pourtant ils sont les meilleurs amis du monde depuis des années. 

Le rêveur

Je suis la poésie en quête de poète. Je pose des questions auxquelles se prêtent toutes les réponses. Je ne choisis personne. Je choisis tout le monde. Approche-toi… si tu oses. J’ai rarement lu un roman dans lequel l’auteur joue autant avec les mots, avec les sons. Je vous invite dans la ville de Temuco rencontrer le jeune Neftali, bègue, rêveur (le mot est faible!), sans ami et surtout vivant…

123456